CURRICULUM VITAE / français

Nancy Weißbach - Soprano

Née à Berlin, Nancy Weißbach est diplômée de l'École Superiéure de Musique Franz Liszt Weimar et du Conservatoire Royal de La Haye avec Christina Deutekom et Diane Forlano.

Elle se perfectionne ensuite à la «Britten-Pears-School for Advanced Musical Studies» (Galina Wischnewskaja) et à la «Scuola Civica» de Milan (Rodolfo Celetti).

Elle interprète Didon («Didon et Enée») de Henry Purcell dans la production du Festival d'Ambronay (Dir.: C. Coin).

De 1999 à 2001, en tant que soliste du Südthüringisches Staatstheater de Meiningen, Nancy Weißbach incarne, dans deux nouvelles productions, Die Marschallin / La Maréchale («Der Rosenkavalier / Le Chevalier à la Rose» Richard Strauss) et Santuzza («Cavalleria rusticana» Pietro Mascagni, Dir.: Kirill Petrenko), qu'elle reprend au cours de la saison 2001/2002.

Par la suite, elle est invitée plusieurs fois aux Mecklenburgisches Staats­theater Schwerin et Anhaltisches Theater Dessau pour interpréter la  Princesse Étrangère («Rusalka» Antonin Dvořák).

En 2002, la soprano est engagée à l'Opéra National du Rhin de Strasbourg pour Chrysothemis, dans la nouvelle production d'Elektra (Richard Strauss, m.s. Stéphane Braunschweig), rôle qu'elle reprend la  même année à La Monnaie de Bruxelles, ainsi qu'en 2003 au Nationaltheater de Mannheim.

Elle fait ses débuts au Théâtre du Capitole de Toulouse en 2003, dans le rôle de Gutrune («Götterdämmerung / Le Crépuscule des Dieux» Richard Wagner, Dir.: Nicolas Joel / Pinchas Steinberg), qu'elle interprète aussi à l'Opéra Royal de Wallonie à Liège en 2004/2005 et dans celui de la 3e Norne. En concert, elle chante la 9e Symphonie de L. van Beethoven et la 2e Symphonie de G. Mahler sous la direction de Daniel Inbal.

En 2004, Nancy Weißbach triomphe dans le rôle-titre d'Euryanthe (Carl Maria von Weber) à l'Opéra du Rhin de Strasbourg ainsi que dans Ariadne («Ariadne auf Naxos / Ariadne à Naxos» Richard Strauss) au Teatro Lirico «Giuseppe Verdi» à Trieste.

En 2005 elle chante sa première Agathe («Der Freischütz» Carl Maria von Weber) à l'Opéra Royal de Wallonie. Durant la saison 2005/2006, on peut l'entendre dans Vitellia («La Clemenza di Tito» Wolfgang Amadeus Mozart) aux Schloss­festspiele Potsdam (m.s. Uwe Eric Laufenberg) et dans Die Marschallin / La Maréchale («Der Rosenkavalier / Le Chevalier à la Rose» Richard Strauss) au New Israeli Opera Tel Aviv (m.s. Maximilian Schell).

D'autres engagements comprennent:
Die Marschallin / La Maréchale à l'Opéra de Bonn,
Sieglinde («Die Walküre / La Walkyrie» Richard Wagner),
Ariadne («Ariadne auf Naxos») au Grand Théâtre de Limoges,
The Governess / La Gouvernante («The Turn of the Screw / Le Tour d'écrou» Benjamin Britten) dirigée par Steuart Bedford à l'ORW à Liège
et à l'Opera de Ténérife aussi,
«Vier letzte Lieder» (Richard Strauss),
Chrysothemis («Elektra» Richard Strauss) à l'Opéra National du Rhin,
Die Marschallin à Staats­theater Nuremberg,
«Wesendonck Lieder» (Richard Wagner) dirigée par Jun Märkl à la Philharmonie de Cologne,
Die Marschallin / La Maréchale mise en scène par Günter Krämer et dirigée par Patrik Ringborg à l'Opéra de Cologne,
Elisabeth («Tannhäuser» Richard Wagner) au Teatro Lirico «Giuseppe Verdi» à Trieste,
Gutrune et la troisième Norne («Le Crépuscule des Dieux») réalisé par Marko Letonja dans une production de David McVicar à l' Opéra National du Rhin,
Chrysothemis («Elektra») dirigée par Stephan Märki au Théâtre National de Weimar,
Helmwige («La Walkyrie» R. Wagner)  au Théatre Massimo de Palerme,
Partie pour Soprano «Magna Peccatrix» de la 8e Symphonie de Gustav Mahler avec le Bilkent Symphonie Orchestre à Ankara,
Senta («Der Fliegende Holländer / Le Vaisseau fantôme» Richard Wagner) à Monte-Carlo et à «Herodeon» (l'Odéon de Hérode Atticus) d'Athènes,
la 9e Symphonie de Ludwig van Beethoven à Lecce,
une série de concerts avec des chants de Brahms, Mahler, Strauss, Rachmaninov, Tchaïkovski.

En 2014 et 2015, elle chante Brünnhilde («Siegfried»), acclamé par le public et la presse, sous Gustav Kuhn au Tyrolean Festival d'Erl, et
2015 au «Grand Theatre Shanghai».

En 2016 Nancy Weißbach fera ses débuts dans le rôle d'Isolde («Tristan et Isolde» Richard Wagner) à Athènes (Megaron).
De 2017 à 2019, elle chante Brünnhilde dans le Ring («l'Anneau du Nibelung») de Richard Wagner au Oldenburgischen Staatstheater.

En plus de sa langue maternelle l'artiste parle anglais, français, italien, hollandais et russe. Elle habite à Berlin et dans le Sud de la France.

 Accueil        Haute de page